Un entretien annuel donne du sens

Oui, un entretien annuel est un moment imposé, et c’est tant mieux ! Il oblige en effet manager et collaborateur à s’extraire du quotidien pour se pencher sur le fond du poste et le contexte de l’année. On ne se contente alors plus de faire le point sur les dossiers en cours : l’entretien va donner du sens au travail pour l’année écoulée et les douze prochains mois au moins, avec de nouveaux objectifs partagés et formalisés.

Un moment clé pour le développement individuel et collectif

Le manager va également s’assurer que les conditions sont réunies pour que le salarié donne le meilleur de lui-même au sein de l’équipe, et envisager des actions correctives ou de soutien. Un entretien annuel est alors un atout majeur pour une politique RH performante et individualisée. Loin du simple document archivé, il va alimenter plan de formation, propositions d’évolution, augmentations ou primes individuelles, plans de remplacement… Bref, un outil essentiel aux effets concrets pour le développement professionnel du salarié comme pour la performance collective.

Un acte de management fort s’il est bien réalisé

Aussi, le collaborateur trouvera dans cet échange qui lui est entièrement consacré une véritable source de motivation, à condition qu’il soit bien mené. Un manager formé à l’exercice saura en faire un moment important, ne souffrant ni report ni interruptions. Il écoutera les questionnements et vœux de son collaborateur, valorisera ses succès, l’encouragera sur ses échecs et lui fera comprendre que c’est sa performance, et non sa personne, qui est évaluée. Même en cas de bilan annuel pas absolument positif, le salarié en ressortira confiant, avec le sentiment d’avoir pu s’exprimer et d’être soutenu.

Mais si on se parle régulièrement, quelle utilité ?

« Le point on le fait toute l’année, pas seulement une fois par an pour faire plaisir à la DRH ! ». Même si c’est vrai, cela ne suffit pas !

Car si un entretien annuel doit renforcer le duo manager – collaborateur, il permet également de sortir de ce tête-à-tête. Et cela peut être nécessaire ! Pour le salarié, l’entretien formalisé garantit son historique dans l’entreprise, indépendamment des personnes en place. Le manager quant à lui, va devoir rédiger et objectiver une évaluation sur des critères communs prédéfinis, généralement analysée par les RH. Cela pourra l’amener à questionner son mode de management ou remettre en cause un jugement expéditif.

Bref, loin du fantasme de l’entretien-sanction, peut-être hérité de la crainte des bulletins de note de notre enfance, un bon entretien annuel est un échange constructif à travers lequel manager et collaborateur dessinent leur feuille de route commune au sein de l’entreprise. Dans ces conditions, il constitue un moment clé de la relation managériale.

Author

CEO at eventastic

Secured By miniOrange